La Cave vivante du champignon - Le Puy-Notre-Dame (49)



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
La culture du champignon de couche

LE CHAMPIGNON DE COUCHE APPELE AUSSI CHAMPIGNON DE PARIS

Le champignon de Paris de son nom latin Agaricus Bisporus est cultivé depuis deux siècles en France, la culture étant introduite dans le Val de Loire en 1895.


Historique

Cultures en meules dans les catacombes parisiens.
Cultures en meules dans les catacombes parisiens.
Pour la France, les champignons de couche sont apparus pour la première fois à Versailles dans le potager du roi Soleil, Louis XIV, vers 1670. Ce champignon devient donc un met très prisé par la haute bourgeoisie.

C’est au 19ème siècle que l’horticulteur Chambry en fit la culture intensive dans les catacombes de Paris, sous Napoléon 1er.
En 1895, une décision importante est prise à Paris, utiliser le monde souterrain parisien à des fins autres que l'assainissement : le transport grâce au métro.

Les champignonnistes ont du partir dans la grande boucle pour la plupart.
D'autres sont arrivés en Anjou à la fin du 19ème siècle, Dans notre région de Saumur, où se trouvait de nombreuses galeries souterraines et aussi beaucoup de fumier de cheval.

Ils ont alors débuté leurs cultures en meules.

Quelques chiffres

Le champignon de couche est le champignon le plus cultivé dans les champignonnières, il est assez simple et rapide à produire. Cette production représente environ les 3/4 de la production mondiale.

Au début des années 90, la production française des champignons de Paris s'élevait à environ 220 000 tonnes par an et la France comptait pas moins de 400 exploitations productrices.
Presque 40 % de la production était destinée pour le frais et 60 % pour la conserve.

Aujourd'hui, cette production n'excède pas plus de 130 000 tonnes de champignons avec une cinquantaine de producteurs. La partie réservée pour la filière du champignon frais n'est alors que d'environ 25 %.

La Touraine et surtout le Saumurois représentent aujourd'hui les 3/4 de la production française.

La France, premier producteur européen il y a 20 ans, est le troisième pays producteur de champignon derrière la Pologne et les Pays-Bas.

Hélas la France consomme beaucoup plus de champignons qu'elle n'en produit, plus de la moitié des champignons consommés viennent des pays extérieurs.
En particulier de la Chine, qui possède pas moins de 10 millions d'éleveurs. Avec une production mondiale de 40%, contre 35% en Europe, ce pays domine le marché.

La production mondiale de champignon de Paris s'élève à 2,5 millions de tonnes.